Quatre Enquêtes d’Erem de l’Ellipse

erem

Dans une France médiévale à l’histoire revisitée par les Clans et les rituels, Erem du Clan de l’Ellipse met ses déductions hors du commun au service de la justice pour élucider les crimes et les énigmes les plus étranges de son monde.
Suivez son histoire depuis Paris, en passant par Strasbourg, Rouen et Provins, où il affrontera, tour à tour les mystères et les dangers de ces villes, qu’ils prennent la forme d’une simple lettre, de reptiles humanoïdes, de pétrifications et de complot.

Meurtre à Provins, l’une des quatre nouvelles de ce recueil, a été récompensée par le prix Zone Franche 2011 lors de sa première publication dans le webzine Mots & Légendes 3.

Pour vous procurer le recueil en version numérique :  cliquez ici !

Pour vous procurer le recueil en version brochée : cliquez ici !

Voici les chroniques recensées sur ce recueil :

– Citation du blog de Lunazione :

« Anthony Boulanger m’a assez bluffée par ses nouvelles. Comme je le disais plus haut, j’ai été très étonnée de la richesse de son univers (le prix Zone Franche 2011 est plus que mérité) et notamment par la simplicité avec laquelle il nous présente des choses compliquées. Son écriture est fluide et plein de caractère : j’ai vraiment pris plaisir à suivre les aventures d’Erem que j’espère retrouver très prochainement dans un nouveau recueil (Anthony, Ludovic, le message est passé ! ;p).
Un recueil aussi étonnant que prenant ! »

Chronique complète ici
– Citation de Phooka sur le blog « Book en Stock » :

« Une jolie surprise que ces nouvelles. Je ne connaissais pas l’auteur, mais son amour pour ces quatre villes se ressent. Il y met ainsi en scène de belles histoires, qui tiennent la route. Erem est un personnage atypique, qui a défaut d’être attachant, n’en est pas moins intéressant. Soyons clair, je ne lirai pas quinze enquêtes comme celles-ci à la suite, mais quatre est un très bon dosage et les récits se lisent avec beaucoup de plaisir.

Donc si vous aimez les enquêtes, les détectives pas comme les autres, n’hésitez pas. Pour 2.99 euros, vous allez passer de très bons moments et franchement à ce prix ce serait dommage de passer à côté non ? »

Chronique complète ici

– Citation de Malka pour le forum « Au Cœur de l’Imaginarium » :

« Erem du clan de l’Ellipse intervient dans ces enquêtes, soit parce qu’il est intimement concerné (c’est le cas pour la première nouvelle), soit par hasard ou parce qu’appelé en renfort. Sa réputation finit par le suivre : son intelligence, sa perspicacité, son raisonnement logique et sa soif de vérité et de justice en font un enquêteur on ne peut plus qualifié. L’auteur nous donne d’ailleurs l’occasion de suivre la construction logique de ses raisonnements. Entre indices et hypothèses, le cheminement est agréable à suivre pour le lecteur. De plus, l’atmosphère est parfaitement rendue, l’auteur possédant une plume vive et précise. »

Chronique complète ici

 

– Citation d’Aelynah pour le forum « Au Cœur de l’Imaginarium » :

« Ce sont donc ici quatre enquêtes qui nous emmènent droit dans l’intrigue grâce au style simple et direct de l’auteur. En peu de mots il place son ambiance, puis grâce à la progression des indices énoncés par Erem, Anthony Boulanger nous transpose dans le rôle de l’enquêteur. Ses déductions sont épurées quoique d’une logique imparable et parfaitement étayées de preuves et réflexions. Les coupables ne peuvent ainsi que saluer la performance de l’enquêteur qui les a arrêté. Car une fois la démonstration de sa logique établie, aucune tergiversation ne peut plus être émise. »

Chronique complète ici

 

– Citation du blog de Jeanne Sélène :

« Anthony Boulanger invente un univers très original et cohérent. En quelques pages seulement, il est parvenu à me plonger dans ce monde fait de magie et de suspicions.
J’ai trouvé son personnage principal attachant car vraiment humain, avec ses principes, ses certitudes mais aussi ses doutes. »

Chronique complète ici

 

– Citation du blog d’Andréa Deslacs :

« Le style est toujours aussi pur, la lecture est fluide et les pages défilent à tout allure, tant la curiosité nous tient. Cependant, si deux des enquêtes nous offrent la possibilité de nous faire une idée du coupable, les deux autres s’appuient sur des éléments d’univers et des connaissances du héros qui nous manquent encore. Il n’en demeure pas moins qu’on peut émettre des soupçons fondés et avoir plaisir d’obtenir confirmation qu’il y avait bien aiguille sous roche à certains passages. »

Chronique complète ici